100 ans de solitude

Alone in a Crowd

Contribution de Adam Damjaoui

Cela fait cent ans, de 1913 à 2013, que la solitude nous ronge. Bien entendu, on ne parle pas de l’œuvre de Gabriel García Márquez, mais de la solitude que vivent les membres de notre communauté. En effet, dès l’instauration de l’article 230 du Code Pénal Tunisien en 1913, notre communauté vit en cachette, dans la peur, l’angoisse et donc dans un monde où règne la solitude et l’isolement, où les droits de l’Homme sont bafoués sans aucune retenue.

 Qu’on soit bien d’accord, l’homosexualité n’est pas un choix, ni une déviance ni une tare (en 1990, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décidé du retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales), c’est une orientation sexuelle qu’on ne choisit pas à l’instar de l’hétérosexualité ou la bisexualité ou encore d’être châtain, roux ou brun (confer les dernières recherches scientifiques). De fait, interdire l’homosexualité est un non-sens, un peu comme interdire de naître avec les yeux bleus ou les cheveux noirs.

Le fait de ne pas respecter le droit d’une personne à la liberté d’exprimer son homosexualité n’est-ce pas le non-respect du droit fondamental de l’être-humain à la liberté d’expression ?

L’article 230, dans sa version française, traite exclusivement de la sodomie, par contre sa traduction en arabe vise les homosexuels plus particulièrement, différence entre « liwat » et « moumaraset jenseya charagiya », et donc le Code Pénal est passé de la condamnation d’un acte sexuel spécifique (rapport sexuel) à la condamnation d’un acte sexuel ET d’un comportement (vis-à-vis de l’orientation sexuelle d’une personne).

L’article 230 du Code Pénal de 1913 (largement modifié en 1964), vieux de cent ans aujourd’hui, doit être révisé voire supprimé, tout en nous basant sur le droit à la vie privée que cet article viole impunément. « L’état n’a pas à s’immiscer dans la chambre à coucher de la Nation » (Bill Omnibus).

 Si on étudie de plus près l’impact de cet article sur les membres de notre communauté, on s’aperçoit qu’il nous pousse non seulement à l’isolement (solitude qui a un effet désastreux sur le psychisme et la psychologie), mais en plus il parvient à détruire des vies et des familles… En effet, à cause de cette stigmatisation pénale et sociale envers les membres de notre communauté, certains d’entre eux sont forcés d’aller contre leur nature et d’agir en fonction de l’idéal social, de vivre dans le mensonge vis-à-vis de leur entourage et la société plus généralement, ou en se mariant par exemple. Prenons le cas de ceux qui se marient pour masquer leur vraie nature au reste du monde, ils seront amenés, tôt ou tard, à divorcer et ainsi créer des conflits familiaux qui peuvent entraîner, petit à petit, une grande anarchie sociale, tout ça parce que la Loi refuse de reconnaître la légitimité d’un être-humain différent.

D’un autre côté, cet article ne nous laisse même pas la possibilité de prévoir des actions visant à obtenir le moindre droit pour la communauté LGBT. Cet article nous oblige à vivre en réclusion et nous force à être hermétiques à toute évolution. Cette stigmatisation moyenâgeuse n’a pas lieu d’être au 21ème siècle, nous devons aller de l’avant, permettre aux associations et autres organismes d’agir pour le bien de notre communauté, assurant nos droits et nos libertés. Bien entendu, nous ne parlons pas de droit au mariage ou d’adoption, nous parlons de la reconnaissance du fait qu’une personne a le droit d’être différente et qu’elle puisse l’exprimer librement sans crainte d’être poursuivie ou stigmatisée… Tout simplement le droit de « vie » en tant que personne membre de notre communauté.

 Combien de temps encore allons-nous vivre dans cette peur et cette solitude qui dure depuis cent ans ?

Pourquoi la Loi devrait édicter des règles contrôlant des comportements intimes entre adultes consentants et responsables ?

On se trompe si on croit que les choses vont changer d’elles-mêmes. Il faut agir et passer à l’action. Après tout, on ne demande que la liberté de vivre notre vie librement.

AGISSONS !

What do you think?..

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: