Tunisie, Lesbo Land


By Manel.

It's OKay to be a Lesbian

Avant de commencer, je tiens à bien préciser que les lesbiennes ne sont pas des mangeuses de filles qui ne veulent qu’assouvir leurs désirs « bestial » ! Chaque être humain a des envies sexuelles certes, mais pas d’en devenir accro. Nous les femmes nous ne désirons qu’une seule chose c’est être aimé en retour par celui ou celle qui fera battre notre petit cœur. Alors l’orientation sexuelle n’est pas vraiment un sujet important puisqu’on est tous d’une part nait libre et égaux devant la loi et devant Dieu et d’une autre part, on est né seul ne cherchant qu’une seule chose ne faire qu’une avec elle.

Cependant, l’homosexualité féminine est très mal perçue. Certains l’a considère comme une œuvre du sheitan d’autre comme une maladie psychologique. Mais avez-vous essayé mes chers et tendres « amis hétéro » de les connaitrent avant de les juger ainsi ?

Loin de là ! Vous êtes tout aussi homophobes avec les gays que lesbophobes avec nous ;) Alors s’il vous plait grandissez un peu ! Nous sommes au 21 ème siècle dans un pays qui vient de renaitre de ses cendres après une dictature de plus de 23ans et qui essaie de bâtir une démocratie riche et varié ! Je pense bien qu’il est grand temps qu’on en parle non ?! Ou c’est trop demandé ?

Mais je dois toutefois faire une petite présentation sur l’homosexualité féminine à tous ceux qui ne savent pas ce que c’est ou qui veulent en connaitre d’avantage. Et bien, vous allez être servie ;)

L’homosexualité féminine est l’attraction entre deux femmes émotionnellement et sexuellement. Autrement dit, c’est l’attirance physique et morale entre deux femmes. N’ayez crainte ce n’est pas parce que deux femmes sont attirées l’une par l’autre qu’elles ont connu plusieurs échecs sentimentales avec des hommes ! C’est tout simplement qu’elles ne se sont pas rendu comptes ou qu’elles n’ont pas vraiment eu le courage de se l’avouer. Et commence alors la dure épreuve de l’acceptation et de la recherche de soi-même.

En Tunisie, les lesbiennes tunisiennes vivent seules psychologiquement je dis bien ! C’est-à-dire, elles ont peur d’être découvert au grand jour et d’être haï par tout le monde alors vivre caché est la meilleure solution. Certaines ont même immigré vers l’Europe pour pouvoir vivre pleinement leur vie refusant donc la parfaite vie hétérosexuelle made in Tunisia. Aussi, la frayeur d’être « détesté » par Dieu avec ce qui est écrit dans les versets coraniques sur la communauté de Lout. Et commence alors une dure bataille entre l’identité sexuelle de celle-ci et l’identité religieuse. Qui prendra donc le dessus ? Et bien cela ne dépend que d’elle au final ! Sois essayer de faire un équilibre entre les deux en trouvant un terrain d’entente ou de renier l’une d’entre elle.

L’étape suivante consiste par la suite à faire des rencontres avec les autres lesbiennes. Généralement, c’est les réseaux sociaux qui sont les plus utilisés par celles-ci. On trouve tout ! Celles qui militent pour la cause LGBT celles qui ne pensent qu’au plan Cul (excuser mon langage) et enfin celles qui cherchent une partenaire. Malheureusement, aucun contacte avec les gays. Pourquoi ? Moi-même je n’ai pu trouver une réponse adéquate à ça. Après tout, on fait partie de la même communauté détesté par la majorité des tunisiens on ne désire qu’une seule chose vivre au grand jour notre sexualité sans se cacher mener une vie paisible avec notre compagnon/compagne fonder une famille. Pourquoi alors nous ne nous unissons pas ? Il faut se battre pour arriver à obtenir ce qu’on veut ! Et nous ce qu’on veut c’est la liberté non ?! Ou ai-je tors ?

Je vous invite avant de vous quitter à lire un  petit passage d’un article qui est apparu dernièrement sur le net concernant ce sujet  lors d’une conférence qui s’est tenue à Bruxelles en Belgique : 

« On ne peut pas éluder la mention d’une réalité caractérisée par l’homosexualité masculine sans que l’on puisse rien trouver en profondeur quant à l’homosexualité féminine. Il n’existe pas de débat ouvert sur la réalité LGBT. Extérieurement, c’est à dire en dehors des communautés musulmanes il y a une approche essentialiste et victimiste de la persécution que vivent les personnes LGBT mais qui n’approfondit pas dans l’expérience personnelle et collective. Intérieurement la situation des personnes LGBT reste un des thèmes qui présente le plus de résistance entre le collectif musulman et cela même parmi les personnes qui se disent des plus libérales ».

Comments
6 Responses to “Tunisie, Lesbo Land”
  1. Imen says:

    Tout d’abord merci d’avoir fait preuve de courage en abordant le sujet, vous avez raison au moins sur un point « il est temps d’en parler ».
    Par ailleurs permettez-moi de vous dire qu’il s’agit un article d’opinion très médiocre dans lequel il est plus qu’évident que vous vous penchez seulement sur votre vécu pour expliquer le phénomène. Donc il est abusivement subjectif. Le problème est plus profond que ça, pathologiquement profond même. Pour avoir plus de crédibilité vous auriez pu vous appuyer sur des recherches et enquêtes qui ont été effectuées autour de cette thématique. Notamment l’enquête de « ALLIANCE international » sur la discrimination et stigmatisation vis-à-vis les homosexuels en Tunisie, les résultats de l enquête sont époustouflants et donnent envie de tirer la sonnette d’alarme. Merci et bonne continuation

    imen T.

    • gaydayzine says:

      Merci bien Imène pour votre passage. Comme vous l’avait mentionné, il s’agit bien d’un article d’opinion et doit étre interpreter dans ce sens.
      Merci pour lever le point du rapport de l’enquète Alliance internetional. On sait tous bien la situation alermante et qu’une action doit avoir lieu. On espère par dans ce petit espace d’échange influencer un peu et promouvoir le changement. Peut ete pourra tu interesser d’en contribuer par un article sur la question la dessus dans l’article?
      Merci.

      Fadi

    • Manel says:

      Merci Imen pour ta franchise et je suis désolé que l’article ne t’a pas plu. A dire vrai, j’ai préféré écrire quelque chose de global avant d’entamer une série de critiques sur les discriminations que les gays et lesbiennes de Tunisie subissent. Vivement alors le prochain article que j’espère vous plaira et sera à votre goût🙂

      • Imen says:

        Vivement le prochain article🙂. Est laissez moi vous dire Mlle que je ne trouve pas que vous avez ratée votre article, bien au contraire !! j aurai juste préférée que vous enfoncer un peu plus le couteau au lieu « de caresser la blessure ». bon courage🙂
        Imen T

  2. Manel says:

    Message reçu Imen je ferai mon possible de ne pas caresser la blessure comme vous me l’avez conseillé😉

What do you think?..

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: